Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

02/02/2011

Matriochka-wasaki...

Est ce ce froid sibérien qui nous donne envie de vous parler 
de ces objets limito-kitsch ?
les matriochkas


Qui n'a pas eu ces poupées dans ses mains ?
Et avouons le : 
le principe des gigognes nous a fasciné tout autant
que leur bouille ronde aux grands yeux
et leurs couleurs vives!

Mais savez vous que leur origine viendrait du Japon?

Les premières poupées datent de 1890.
Toutefois, le concept d'objets emboîtés était déjà présent 
en Russie, ayant été appliqué aux pommes en bois et 
aux oeufs de Pâques que Fabergé, joaillier de la cour créait tous les ans pour le Tsar.


On attribue le commencement à Serguei Malioutine,
peintre dans une boutique d'artisanat populaire qui
aurait découvert un jour une série une série de poupées japonaises en bois  représentant les 7 divinités du bonheur : 
la plus grande poupée représentait un dieu chauve

et à l'intérieur étaient emboîtées les six autres déités.

Inspiré, Malioutine dessina une version russe du jouet
 qui vit le jour dand le magasin-atelier d'Anton Mozorov.
La première matriochka, façonnée avec une charnière 
est une paysanne tenant un  coq*.
 La poupée « mère » fut appelée « matriona »
et ses « filles » reçurent le diminutif de « matriochka ».
*Le coq était jadis un symbole de fécondité et prospérité en Russie comme
 en Europe son effigie caracolait en girouette en haut de tous les clochers ...



En 1900, M.A. Mamontova,
la femme d'un riche industriel et mécène,
 présenta les poupées à l'Exposition Universelle de Paris
et le jouet remporta une médaille de bronze.
Peu de temps après, de nombreuses autres régions de la Russie se mirent à élaborer divers styles de matriochkas.


Une série de poupées russes suit un thème particulier :
des jeunes paysannes,
des personnages des contes traditionnels,
 l'iconographie religieuse, 
des dirigeant soviétiques...
 Ceux-ci seront surtout à la mode sur les marchés
pendant la Perestroîka.
Les poupées représentaient M. Gorgatchev, L. Brejnev, 
N. Krouchtchev, Staline et enfin Lenine
(I. Andropov et K. Tchernenko n'apparaissaient presque jamais à cause de la brièveté de leurs mandats...).
Aujourd'hui,  des versions mises à jour commencent avec
V. Poutine puis continuent avec B. Eltsine...



Mais les plus traditionnelles et anciennes sont des séries représentant une famille de 3 à 10 poupées
(bien qu'il en existe jusqu'à 30).
Chaque membre était personnifié et la plus grande 
est traditionnellement une femme vêtue d'un sarafan
(robe traditionnelle russe)et d'un châle tenant un nid,
la plus petite étant habituellement un bébé
de 7mm qui ne s'ouvre pas.
Chaque poupée symbolisait la fertilité, prospérité et bonheur.

Le côté artistique des anciennes poupées réside dans :
  • par le dessin et choix des motifs : fleurs, animaux ...
  • par les coloris traditionnels : vert, jaune et bleu.
  • par le fait qu'elles sont taillées dans un seul morceau de bois. Les plus prisées sont en bois de tilleul, bois tendre qui ne se fendille pas mais  la plupart sont en bouleau.

Il existe des collectionneurs même s'ils n'ont pas
encore de nom attitré :matriochkaphiles ?
Qu'importe, celle collection est gaie, vive, ludique
et nous ramène à l'enface (comme souvent...)

Influencés par cet article et toujours pas réchauffés,
nous en irons fêter ce soir la chandeleur à la slave : 
vive blinis et vodka  :
За Ваше здоровье!
Za Vachè zdarovié!
(À la vôtre !)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Marrant, je me laisserai bien tenté pour une série : une ancienne avec les personnages politiques révolus... et le mieux, essayer d'en dégotter là-bas sur place...On peut toujours rêver...
Merci pour cela!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...