Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

09/03/2011

Mucha : objets & vie

Il n'y a pas que Frank Pé qui soit inspiré par Mucha*
Il ne vous reste plus que quelques jours pour la découvrir...

La preuve par ces objets neufs 
(exception faite pour la beauté et la qualité)
que nous vendons :
  

Tasse à moka motif Mucha (Origine Allemagne).

Détail du vase en verre -Motif : Mucha .

Lampe en verre sablé plus cloisonnage,
 motif Mucha.

 

*La biographie de Mucha :

Mucha :


Ses débuts :
Alfons Maria Mucha est né en 1860 en Moravie.
A 19 ans, il peint des décors de théâtres,
 à 25 ans, il part étudier à L'Académie des Arts de Vienne
 pour aller ensuite à celle de Paris (A. Julian).
Il travaille en plus chez un imprimeur.

LA rencontre :
Un soir de décembre que sa vie va basculer : 
seul, à l'atelier, il reçoit Sarah Bernhardt venue commander
l'affiche pour son rôle de "Gismonde" de Victorien Sardou.
 Urgence pressante, il tente un projet audacieux pour l'époque mais au vu du style non conventionnel,
son patron hésite à accepter le dessin définitif...
C'est le client a qui a le dernier mot : Sarah Bernhardt adore : l'affiche est éditée !


Le succès :
Les Parisiens adhèrent à ce nouveau style
à tel point que certains soudoient les colleurs
afin de posséder l'affiche 
ou d'autres la coupe la nuit à la lame de rasoir...
Sarah Bernhardt signe alors avec lui un contrat de 6 ans :
 il crée pour elle : affiches, décors et costumes de scène!
Il travaille aussi pour des créations de bijoux, meubles, projets de magasin et publicités.
Mucha s'est fait un nom et le succès est au rendez-vous !


L'exil puis retour aux sources :
Las de cette vie, il part en 1906 aux USA
 où il peint et donne des cours.
En 1910, il retourne à Prague et se consacre entièrement
à son "épopée slave" :
20 tableaux retraçant l'histoire de son pays,
dont le cycle complet s'achève en 1928.
Il meurt en 1939.


Un nom :
Après des années d'oubli, Mucha réapparait à la surface : 
ses lignes courbes, ses motifs floraux, la beauté du dessin
en font un digne représentant de l'Art Nouveau!
Un musée lui est enfin consacré :
mucha.tyden.cz/
Le style Mucha est né!

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...