Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

01/06/2011

Norman Rockwell : as & joker.

Depuis longtemps,
nous sommes fans de ce peintre 
qui excelle dans le "storyteller style"
(peinture narrative) :

Norman Rockwell.

En plus d'être un as de l'hyperréalisme ,


la preuve est faite avec la comparaison 
de ses photo-modèles,
 qui mettent en évidence son incroyable talent :







 Il est aussi " a joker" !
(dans le sens de blagueur)
Pas seulement dans ces toiles truculentes
mais aussi dans le travail de ses compositions...
Comme par exemple avec ce tableau : 


La position des personnages, leur physionomie
traduisant leur caractère
nous racontent comme d'habitude une histoire.

Mais à bien suivre les lignes de composition :
- l'horizontale bien en évidence par l'axe de la barre,
 doublée par celle de longue-vue
et triplée par le rebord courant autour de la cabine
- l'oblique nette des jambes du personnage assis,
appuyée par la ligne de la canne,
 contrebalancée par l'oblique des corps penchés,
- l'arrondi du corps du matelot à la longue-vue
parallèle à celui de la barre,


on découvre dans ce tableau,
 axé sur la convergence de quatre regards
le dessin schématique d'un œil..!


As & joker :
Norman Rockwell a tous les atouts
et reste à nos yeux ébahis, imbattable !


Techniques de travail de Norman Rockwell :

Sa façon de travailler : 


Norman Rockwell 
a expliqué son travail technique dans deux ouvrages :
My Adventures as an Illustrator et 
Rockwell on Rockwell : how I make a picture. 


Il commençait par choisir son sujet, 
dont il faisait plusieurs esquisses et croquis 
pour élaborer l'idée de départ,
puis il réalisait un dessin au fusain très précis 
au format identique à celui de la toile définitive. 
Il reportait ce dessin sur la toile et
commençait la peinture proprement dite.
Il peignait à la peinture à l'huile très diluée à l'essence, chaque couche était recouverte de vernis à retoucher,
ce qui aura des conséquences néfastes pour la conservation de certaines de ses toiles :
le vernis jaunissant de manière irrémédiable.



À partir des années 1930, Rockwell ajoute un nouvel auxiliaire à son travail :la photographie,
ce qui lui permet de travailler avec ses modèles 
sans leur imposer des temps de pose trop longs. 
Le procédé aura une influence sur son œuvre
en orientant sa peinture vers le photoréalisme :

Norman faisant poser Mary Rockwell pour
le Critique d'art.

Croquis préliminaires : crayon et fusain sur papier (1955).

Études de couleurs : huile sur feuille d'acétate (1955).

Esquisse : fusain sur bois (1955).




" Le critique d'art"
Huile sur toile
100 X 92 cm
1955.


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...