Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

16/07/2012

Eventons les éventails

Quel est le point commun entre
une geisha, un révolutionnaire français,
un mandarin chinois et Elisabeth 1er ?

Un objet qui se déplie à volonté :
l'éventail.



La femme à l'éventail
Alfred Stevens.


Unisexe, ce petit objet portatif ne servait pourtant
pas uniquement à "se donner de l'air" (dixit le Larousse),
l'éventail pouvait être tour à tour,
chasse-mouches, attribut sacerdotal ou impérial,
arme d'attaque ou de défense, support de propagande
ou de publicité, accessoire de mode et,
plus agréable encore, jeu d'énigmes amoureuses*...



Petit frère du flabellum
(grand éventail rigide)
l'éventail plié tel que nous le connaissons aujourd'hui
est une invention japonaise du VIIIème siècle.
Sa légende veut que le mécanisme en ait été inspiré
par l'aile d'une chauve-souris.
Curieusement, les militaires japonais l'utilisaient pour saluer. Les Chinois en firent autant, invitant aimablement
leurs visiteurs à s'éventer en leur disant : « Tsing Chen »,
(accueil chaleureux que nous avons repris
lorsque nous disons : « tchin tchin ! »).
L'éventail était aussi utilisé comme arme
dans certains arts martiaux chinois.
Pendant le Moyen Âge au Japon,
le chef de guerre (le shogun) portait un gunsen
(littéralement « éventail de guerre ») :
ce type d'éventail avait une monture forgée en acier
et servait à la fois de signe de ralliement et
de direction des troupes (brandi ouvert),
et à la fois de garde et de protection (une fois fermé)
lors d'un combat au sabre.

Portrait du lutteur de sumô
Kashiwado Sôgorô,
en tenue civile
Kôchôro Kunisada (1786-1865)

A la fin du XVème, les premiers voyageurs
Portugais l'introduisent sur notre continent.
C'est aussitôt le succès dans les cours royales.
Elisabeth 1er décide que l'éventail est le seul cadeau
que peuvent lui faire ses sujets!
En France, c'est Catherine de Médicis qui en lance la mode.
Au XVIIe siècle en France les Précieuses (ridicules !) l'appelaient « l'utile zéphyr » ou « le paravent de la pudeur».
 
La femme à l'éventail.
Alexandre ROSLIN.
1768
Huile sur toile. 65 cm x 54 cm.
Nationalmuseum Stockholm en Suède.

 
En  1789, l'éventail cesse d'un privilège de la noblesse.
Désormais, la bourgeoisie et le peuple
peuvent aussi s'éventer!
Comble de la disgrâce, les révolutionnaires transforment
l'éventail en gazette de propagande,
en y imprimant des chants contre l'Ancien Régime.
Puis, il disparut presque en France.

Cet éventail révolutionnaire montre
le "désespoir des pensionnaires" dont la"nuit du 4 Août",
fameux épisode de la révolution à l'été 1789.
Source photo : eventail.net

 Un bal va lui porter chance :
donné par la duchesse de Berry aux Tuileries, en mars 1829;
les femmes y dansent le "quadrille de Marie Stuart",
parées d’un éventail.
  

C’est le retour en grâce de cet objet,
désormais aux mains de toutes les dames
connaissant ainsi un second âge d'or
pendant le Second Empire
et atteignant sa taille maximale vers 1890.

La femme en l'éventail
Gustave-Jean Jacquet (1846-1909)
Dijon - Musée Magnin

Aussi original, dès la fin du XIXème,
l'éventail devient un support publicitaire
pour des marques de cigarettes, de parfums,
des restaurants comme Maxim's...
de grands magasins comme les Galeries Lafayettes..



Pour ce qui est des matériaux employés,
les choix sont tout aussi inatendus :
bois, os, ivoire, nacre, écaille, métal, jade,
corne, bakélite, galalithe ou plastique...

Nacre enchassée d'argent et motif en or - XVIIIème - 
Source photo : eventail.net

Monture en nacre teintée, irisée, sculptée, repercée, gravée et dorée - 1908 -
(caractéristique du travail de la maison Basard-Lanoye)
Source photo : eventail.net

 Ces montures peuvent être sculptées, dorées,
incrustées de pierres précieuses.
Les feuilles faites en soie, papier, cuir,
parchemin, toile, plumes ou dentelles
sont souvent brodées, pailletées, estampées ou peintes.

Eventail de Canton
à monture d’ivoire et feuilles en plumes.
Chine vers 1820-1830
 
Soie et tule rehausées de sequins - 1900-
  
Éventail plié de forme ballon,
la feuille en soie entièrement pailletée
imitant le point de Hongrie,
souligné par une chenille de fil d'or.
-  1908 -
Source photo : eventail.net

Dès le XVIIIème, des grands maîtres
comme Watteau ou Boucher,
ont peint des feuilles d'éventails.
A la fin du XIXème, sous l'influence du japonisme,
ils seront encore plus nombreux :
Degas, Pissaro, Manet, Monet , Gauguin, Bonnard, Klimt...

Chrysanthèmes
Claude Monet

 Cet objet est quelque peu tombé en désuétude
pendant l'entre-deux-guerres, hormis en tant qu'objet publicitaire (parfois d'excellente qualité)
et hormis aussi dans quelques pays comme l'Espagne,
où la fabrication s'était établie moins d'un siècle plus tôt.

Aujourd'hui, objets de collection,
ces éventails frôlent parfois des prix
à vous donner des bouffées de chaleur
afin de pourvoir à nouveau les utiliser!


Pour plus de renseignements,
je vous conseille le site très complet  :
www.eventails.net




*Le langage codé de l'éventail :



Le langage codé de l'éventail : 

  
Certains marchands d'éventails,
notamment la Maison Duvelleroy,

Grand nom de maison d’éventails fondée à Paris en 1827

qui a réussi à avoir subsisté en France
après la Seconde Guerre mondiale.


ont inventé au XIXe siècle un pseudo
« langage de l'éventail »
très élaboré et codifié.
Il s'agissait d'un outil marketing
et aucune trace de ce prétendu langage
ne peut-être trouvée au XVIIIe siècle.
Toutefois les scènes figurant sur les éventails participent
à la communication sociale,
de même que la gestuelle de son maniement,
en particulier à la Cour.
La femme à l'éventail.
Alexandre ROSLIN.
1768
Nationalmuseum Stockholm en Suède.

 

  • Placer l'éventail fermé près du coeur :
    Vous avez gagné mon coeur !
  • Mettre l'éventail en contact et le faire onduler : 
    J'ai envie d'être près de vous !
  • Garder l'éventail fermé sur l'oeil droit :
    Quand me sera-t-il permis de vous voir ?
  • Ouvrir et fermer l'éventail le nombre de fois voulu pour indiquer l'heure :
    A quelle heure ?
  • Tourner la face interne de son éventail vers son interlocuteur :
    Je ne pourrai pas venir!
  • Tenir l'éventail fermé suspendu à son cordon :
    Je ne peux pas!
  • Poser son éventail fermé sur le repli de sa main gauche :
    Je ne vous comprends pas!
  • Promener l'extrémité de l'éventail sur la paume de sa main comme pour former des lettres :
    Je vous le ferai savoir par courrier.
  • Écrire du doigt sur la face extérieure de son éventail :
    Fais-le moi savoir par courrier!
  • Tenir entre les paumes aux deux extrémités son éventail fermé :
    J'exige une réponse!
  • Tenir à deux mains son éventail ouvert sur sa poitrine en levant doucement les yeux :
    Je vous demande humblement pardon!
  • Appuyer son menton sur son éventail fermé :
    Je boude!
  • Appuyer son menton sur son éventail ouvert :
    Cessez tes amabilités répugnantes!
  • Coller l'éventail fermé à sa tempe gauche :
    Cessez d'être jaloux!
  • S'éventer rapidement :
    Je suis fiancée!
  • S'éventer lentement :
    Je suis mariée...
  • Serrer les mains en dessous de l'éventail ouvert :
    Oubliez-moi, je vous en supplie !
  • Faire tournoyer l'éventail fermé dans la main droite :
    J'aime quelqu'un d'autre!
  • Chasser son interlocuteur de son éventail fermé :
    Je ne vous aime pas!
  • Laisser pendre l'éventail :
    Nous resterons amis, adieu!
  • Suspendre son éventail fermé à sa main droite :
    Adieu!
  • Placer l'éventail derrière la tête :
    Ne m'oubliez pas!
  • Le poser ouvert au-dessus de l'oreille gauche :
    Je désire que vous me laissiez tranquille!
  • Bailler derrière son éventail :
    Allez vous en! Vous m'indisposez! 
  • Indiquer une place avec l'éventail ouvert :
    Cela suffit, vous m'ennuyez!
  • Refermer son éventail brusquement et le faire tourner fébrilement de sa main :
    Je suis fâchée contre vous!
  • Abaisser l'éventail ouvert vers le sol :
    Je vous méprise!
  • Le poser dans la main droite ou l'épaule droite :
    Je vous hais!
  • Frapper avec son éventail fermé entre les doigts de sa main gauche :
    Nous devons interrompre cette conversation!
  • Serrer son éventail fermé contre son coeur en le tenant des deux mains :
    Épargnez moi cette compagnie insupportable
  • Laisser continuellement tomber l'éventail fermé dans sa main gauche à demi fermée :
    Pas un mot de plus !
  • Fermer très lentement l'éventail :
    Je vous promets de vous épouser
  • Poser l'éventail sur sa joue droite et le garder immobile : oui !
Jeune femme à l'éventail
Pietro ROTARI
(Vérone 1707 - Saint Pétersbourg 1762)

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...