Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

11/07/2012

Sous les pavés, ...


la plage!

Huile sur toile (vendue)
de Rachid Sebti * (1947 -)


Ancienne boîte à biscuits,
aujourd'hui reconvertie en lampe,
elle met ainsi en lumière
l'ancien Casino d'Ostende
et autres grandes villes de Belgique.
Création de l'Embellie (vendue).



Rachid Sebti : une belle rencontre!









Rachid Sebti.



Peintre adorable que nous avons rencontré à 2 reprises,
vous accueillant chaleureusement,  en tant qu'humain
et non en tant que client potentiel,
disponible, se souvenant de votre première discussion....
Rare!
Une belle rencontre!

L’artiste

Né à Larache (Maroc) en 1947, Rachid Sebti commence
à apprendre le dessin dès l’âge de six ans.
A dix-neuf ans, il organise sa première exposition
individuelle à Tanger.
Il poursuit de brillantes études de dessin et de peinture
à l’Ecole des Beaux-Arts de Tétouan
où il obtient les plus grandes distinctions.
Arrivé en Belgique, il reçoit une bourse et étudie à l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles.
Il y obtient une maîtrise en peinture d’après nature,
le Prix de la Ville de Bruxelles et
la Médaille du Gouvernement belge.


Il excelle également en gravure sous la direction de Claude Lyr. En plus d’expositions collectives, plusieurs expositions individuelles lui ont été consacrées tant en Belgique qu’à l’étranger. Il crée également des timbres-poste pour le Gouvernement belge. Styliste d’ameublement, de papiers peints et de décoration d’intérieur, ses œuvres sont présentes dans divers pays.
L’œuvre


Après une courte période marquée par ce qu’il nomme
“la facilité abstraite”, Rachid Sebti est revenu en force
vers la “figuration savante”.
Une figuration qui, quoiqu’on en dise,
passe avant tout par une “hyperréalité” de la lumière
et des sentiments plutôt que par une fidélité absolue au réel. Avant de prendre forme sur la toile ses sujets sont d’abord extirpés de lui-même, d’un désir intime de beauté,
d’une fascination pour la couleur.


Et même si sa main évolue avec aisance sur cette toile, jamais il ne trahit l’inspiration profonde qui la guide. Sebti entretient une relation d’amour avec la peinture. Ayant grandit à Larache, ville portuaire du Maroc, il ressentit vite l’attraction de la plage, le reflet de la lumière variée, la furie et le calme, les festons d’écume et l’empreinte furtive du sable ont été l’objet d’une grande admiration de la part de l’artiste.


Chez lui la lumière n’est plus un effet technique ou une simple composante expressive de l’œuvre.
Elle est la compagne de toujours, la fidèle amie qui donne
à la chair, qui baigne les étoffes et les matières, qui s’épanouit dans les reflets de l’eau ou se cristallise à la crête d’une vague. Il transforme chacune de ses toiles en une étude sur la lumière, en nuançant le ton, en travaillant la matière.
Les couleurs vives et chaleureuses viennent se parer,
se faire les complices de la quête du peintre
qui est incontestablement le peintre de la lumière.
Sebti peint avec talent et réalisme.
La volonté de s’exprimer par la peinture ne s’est jamais dissipée et l’artiste la développa avec force
jusqu’à ce qu’elle devienne exclusive.



Largement inspiré de son pays natal il saisit avec maîtrise la profondeur des regards, l’humanité qui se lit sur certains visages, le mouvement lumineux de certains vêtements d’un blanc presque aveuglant et fauve dans lesquels la vue devait pénétrer d’une manière insistante afin de reconnaître les formes cachées du corps en captant non seulement la réalité mais en peignant l’atmosphère particulière qui imprègne tout ce qui est marocain.
Sebti, au cours de sa carrière, a su montrer une parfaite connaissance de la technique, des dons pour le dessin,
une maîtrise de plusieurs thèmes et tout particulièrement l’image de la femme, symbole pour n’importe quel peintre.
L’artiste se dévoue entièrement à chacune de ses œuvres,
il sait très bien qu’un coup de pinceau de trop
pourrait rompre le charme magique de la toile.
La réalité immergée dans l’atmosphère
est prédominante dans toute son œuvre.
La lumière pénètre dans la toile et devient un élément naturel, fondamental, créateur de transparence
et de réverbération, exaltant tout ce qui est beau,
édifiant l’esprit profond de l’être humain
qui palpite dans toute son œuvre et dans chaque toile.
Quant au choix du sujet, il obéit surtout à l’impulsion,
à ce qui s’impose à l’œil et à l’âme,
avec une prédilection pour l’humain dans ce qu’il a de spontanément beau, de cette beauté naturelle
et un peu sauvage qui émane des toiles de Rachid Sebti.


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...